Ubérisation tous les services sont concernés


Uber vous connaissez ou du moins en avez vous entendu parlé, cette société qui a révolutionné le petit monde des taxis.
Une révolution pas seulement dans le mode des taxis. La preuve, un terme en est né : l'ubérisation.
Mais attention ce n'est que le début...
Uber Amazon Airbnd DrivySi les taxis ont été les plus durement touchés, à terme ce sont tous les services qui sont concernés. Il faut s'y préparer, c'est le monde de la vente de services qui se fait prendre des parts de marché surtout là au départ où apparait un problème pour obtenir ce service. Tout a commencé avec les taxis parisiens.

Une idée qui a germé dans la tête de Garett Camp, Travis Kalanick et Oscar Salazar, les fondateurs de Uber, lors d'un salon Web à Paris alors qu'ils n'arrivent pas à trouver un taxi. Ils réalisent que les problèmes sont les mêmes qu'à San Francisco. Plus d'infos sur l'histoire sur Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Uber_(entreprise)

Le phénomène prend chaque jour de l'ampleur à tous les niveaux du commerce. Le principe est simple mettre les fournisseurs de services et les clients en relation directe de façon la plus simple possible pour tout le monde et au moindre coût. Le principe est le même pour AirBnb, Weclaim, Amazon et bien d'autres dont Drivy (location de voitures) dont je viens de découvrir les services alors que j'allai me retrouver à Tours un samedi matin dans l'impossibilité de louer une voiture à l'aéroport. Ils commencent souvent là où il y a des manques et investissent le terrain en proposant souvent plus de services, plus simple et moins cher.

Depuis un "obsevatoire de l'ubérisation..." a été créé sur ce phénomène à part entière l'Ubérisation. De plus en plus de micro entreprises et d'indépendants et de particuliers y ont trouvé une meilleure expérience. :

"Loin du modèle "100% salarial" qui apporte plus de sécurité mais aussi plus de contraintes, les Français recherchent aujourd'hui l'indépendance, la liberté de travailler et de s'offrir des services entre eux. Le travail "par missions", la prestation temporaire a le vent en poupe : de nombreux pans de l’économie l’expérimentent : nouvelles technologies, secrétariat, conseils techniques et de gestion, monde du spectacle, journalisme, taxis, télévente, services de maintenance et de ménage… Le régime de l'autoentrepreneur apporte un cadre juridique à ceux qui cherchent un "revenu" plus qu'un salaire. En dans ce contexte, l'émergence des plateformes collaboratives vient conforter la mise en relation entre offreurs et demandeurs de services." ...

Source : Ubérisation : Observatoire et Assises de l'Ubérisation | Ubérisation : Observatoire et Assises de l'Ubérisation

Le même observatoire, s'en va même jusqu'à fournir une cartographies des professions concernées et donne des chiffres qui font réfléchir sur cette nouvelle façon de commercer. Le commerce digital est en train d'envahir tous les secteurs, toutes les professions, personne n'échappera à la puissance de cette vague cette vague, mieux vaut dés maintenant apprendre à la surfer, il est vain de chercher à résister un telle puissance...

Quelques professions "mesurées" par l'observatoire :

LES TAXIS
Uber bouscule en profondeur la profession de taxi en proposant un service moins cher et plus agréable, mais les taxis contestent le détournement de leur monopole.
Ubérisation - 70%
LES LIBRAIRES
Amazon investit l’édition en proposant aux auteurs de publier leur œuvre de façon électronique, et en intégrant les moyens logistiques.
Ubérisation - 60%
LES HOTELS
AirBNB supprime les intermédiaires et propose sur sa plateforme Web mondiale 1,5 millions de lits chez le particulier, accessibles simplement et rapidement.
Ubérisation - 50%

LES AVOCATS
WeClaim ou LegalStart proposent des services juridiques en ligne via des algorithmes de génération documentaire, des outils sémantiques et du big data.
Ubérisation - 30%
LES EXPERTS-COMPTABLES
ECL, Compte-Clementine ou Ca Compte Pour Moi dématérialisent et automatisent les flux et les écritures, et tirent ainsi profit de la digitalisation.
Ubérisation - 40%

LES BANQUES
Les plateformes de crowdfunding et de peer to peer lending permettent de se financer ou d'emprunter à des taux plus faibles et plus souplement.
Ubérisation - 40%

LES RESTAURATEURS
Vizeat modernise la gastronomie en permettant à des hôtes d’offrir facilement, moyennant finances, leurs services culinaires en proposant de venir déjeuner ou dîner chez eux.
Ubérisation - 30%

LA SANTE
La e-santé est à son tour levier d'ubérisation : prothèses bioniques, thérapie généthique, formation en réalité vituelle des médecins... et coûts des soins moindres
Ubérisation - 30%
LES SERVICES A LA PERSONNE
Avec les plateformes de services à domicile, de pressings, de bricolage, d'aides diverses, vous pouvez trouver votre intervenant et planifier sa venue, selon des tarifs prédéterminés
Ubérisation - 70%

LE BATIMENT
Avec Hellocasa par exemple, vous bénéficiez d'un service de bricolage à la demande, entre particuliers. Les plateformes de courtage de travaux vont même jusqu'à comparer, chiffrer et proposer les artisans, et ce sans frais.
Ubérisation - 20%

LA LOCATION
Avec Zilok ou OuiCar, le monde de la location est totalement bousculé : depuis une appli, louez, réservez ou échangez un bien tout en notant l'autre partie !
Ubérisation - 70%

L EDUCATION
L'émergence des MOOC, des plateformes participatives de cours en ligne et de elearning rend accessible simplement et rapidement des millions d'heures de contenu pédagogique.
Ubérisation - 70%

LES SERVICES PUBLICS
Jobijoba met à profilt les big data pour développer un conseiller virtuel qui match pour vous vos compétences avec les besoins des employeurs : Pole emploi ringardisé ?
Ubérisation - 30%
LE STOCKAGE
Ouistock ou Costockage mettent en relation des milliers de visiteurs qui recherchent une cave ou un box de stockage pour du long terme ou temporairement avec des particuliers : le garde-meuble traditionnel est en danger.
Ubérisation - 30%

LA LOGISTIQUE, LA MODE, LE MARKETING, LE CONSEIL FINANCIER...

Source : Ubérisation : Observatoire et Assises de l'Ubérisation | Ubérisation : Observatoire et Assises de l'Ubérisation

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *